Rugby

Tout sur la musculation au rugby

Il est tout à fait possible de se muscler de partout avec le rugby. Voici tous les muscles sollicités lors de la pratique de ce sport.

Quelles sont les régions du haut du corps sollicitées lors de la pratique du rugby ?

Le rugby fait travailler certaines régions du corps comme l’épaule, le bras et l’avant-bras. Il est un sport intense qui tonifie assurément les muscles de partout ! Cependant, un gain sensible en masse musculaire ne peut être garanti sans la prise d’un complément tel que l’ashwagandha. La racine de cette plante favorise en même temps la perte de graisse.

Les muscles des épaules

Ce sport assure les mouvements de rotation et d’élévation des bras en sollicitant les trapèzes, les deltoïdes, l’angulaire ou encore le grand dentelé. Il s’agit des muscles des épaules qui renforcent la mobilité.

Les biceps et les triceps

En outre, la flexion et la rotation des bras sont assurées par le travail des biceps. Ceux-ci sont des muscles localisés sur la face antérieure de la région concernée. Ils sont entourés par deux articulations : la scapulo-humérale et le coude. Vous aurez la chance de pouvoir augmenter votre masse musculaire, notamment au niveau des biceps en faisant du rugby. Ce sport fait également travaillé les triceps qui regroupent les muscles long chef, vaste externe et interne.

Quelles sont les régions sollicitées situées en bas du corps ?

Rugbyman

Les fessiers sont notamment les plus sollicités lors d’une épreuve de rugby parce que le corps fait appel aux muscles glutéaux (grand fessier, petit et moyen fessier) pour assurer la mobilité des cuisses et le maintien du bassin. De surcroit, les quadriceps facilitent les flexions et les extensions de la jambe, idem pour les ischio-jambiers qui regroupent les biceps fémoral, semi-tendineux et semi-membraneux.
Les déplacements d’un joueur de rugby sur le terrain de jeu renforcent le tonus de ses mollets aussi appelés triceps sural. Il s’agit des muscles à trois faisceaux, dont le soléaire et les deux gastrocnémiens, ou jumeaux.

Quels sont les atouts esthétiques du rugby ?

Si vous pratiquez le rugby tout en prenant un complément alimentaire naturel et biologique comme l’Ashwagandha, vous aurez plus de chance de bien développer votre masse musculaire tout en perdant votre masse grasse. Vous aurez assurément un ventre plat et au fur et à mesure où vos abdominaux sont sollicités sous l’effet de la rotation du tronc, les couches musculaires (droit, transverse, interne et externe) apparaissent à l’extérieur. Le maintien postural du dos et de la colonne vertébrale est aussi assuré par ce sport !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *